Poursuite de l’aide par Karine

Classé dans : Association | 0

Namaste à tous,

Je vous transmets la situation au Népal et les aides que nous avons fait.

A ce jour c’est plutôt le secteur touristique qui est fortement touché. Depuis 2 semaines, je n’ai vu que 5 touristes. Guides et porteurs n’ont plus de revenus depuis mars 2020. Les hôtels, restaurants et magasins sont quasi déserts. Certains shops ont fermé leur porte et parfois les commerçants se sont enfuis la nuit car ils n’arrivaient plus à payer la location. Et ça risque de durer encore un petit moment car à l’heure actuelle le gouvernement demande aux touristes de faire 10 jours de quarantaine en arrivant à Kathmandou, avec en plus de nombreux papiers à faire.

Ici le Corona n’est pas vraiment leur préoccupation, ils pensent plutôt à survivre. Ils font seulement le test pour aller travailler dans d’autres pays. Faire le test au Népal, c’est une aventure, ils ne sont pas vraiment doux !

Et pour l’autre partie des Népalais rien n’a changé, ils essayent toujours de s’en sortir !

Mais ils gardent toujours le sourire, ils suivent leur croyance, gardent leur culture, chantent, dansent.

J’apprends beaucoup d’eux ! Mais le confinement qu’ils ont eu en mars a fait revenir les jeunes dans les villages, ils ont pu explorer les alentours, et en apprendre plus sur leur culture, ce qu’ils avaient un peu perdu.

C’est incroyable, dès que j’ai posé les pieds sur le sol népalais, j ‘ai eu un sentiment de liberté comme si on me l’avait enlevé en Suisse.

Les journées ont été très intenses depuis que je suis arrivé : distribution de nourriture  dans un quartier pauvre de Kathmandou pour 300 familles, visite du village de Kabre et distribution de 70 doudounes et pullovers pour les enfants et des jeux, distribution de nourriture pour 50 familles dans un village du district de Sindulpachock, avec uniforme et cahiers pour les écoliers, distribution de 80 couvertures et nourriture aux sans-abris, distribution de nourriture  dans un village entier de  Rasuwa pour 136 familles, et distribution de doudounes et de nourriture aux personnes âgées dans la région du Langtang (3900m). Et dans 2 jours encore un gros projet d’aide pour les sans-abris, nous offrirons à 300 pers couvertures, doudounes, chaussures et de la nourriture.

Nous avons pu réaliser tout ça grâce aux donateurs, c’est une aide d’environ 40’000.-fr.

Pour aider au Népal, il faut être déterminé et forte moralement. Je passe des heures dans ces jeeps, ces shops au rythme népalais. Et je ne vais pas vous mentir mes larmes ont coulés plus d’une fois, leur vie est tellement dure ! J’ai eu beaucoup d’émotions en voyant cette vielle dame qui pleurait dans mes bras quand le lui donnait une doudoune, en donnant des couvertures aux sans-abris, ils étaient tellement heureux, en donnant un peu de chaleur à ces enfants, en offrant de la nourriture, mais mes larmes ont aussi coulé en écoutant mon amie qui n’arrive pas à avoir un enfant et qui me dis que sa belle-mère est venu hier chez elle, la trainé par terre en lui tirant les cheveux pour lui dire de partir car elle ne peut pas avoir d’enfant … Je ne peux pas fermer les yeux à tout ça !

J’espère du profond de mon cœur que les touristes reviendront au Népal bientôt.

N’hésitez pas à vous projetez pour un futur voyage, ou de faire un voyage virtuel au Népal que j’organise pour aider les guides et porteurs. Mes mots ne sont pas assez forts pour exprimer ma gratitude envers vous. Merci pour vos donations, vos messages, vos pensées. Merci à mes amis Népalais de leur immense aide et merci à ma grande amie Tsumo de m’avoir donné cette mission : aider les autres ! C’est un grand cadeau !

Affectueuses pensées❤

Karine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.